systemx

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, février 4 2016

Kubuntu - Unity light, dpkg et le ménage

1 - Unity light
J'utilise en général KDE mais parfois envie de changer et unity a de meilleures intégrations avec les vpn de network manager ce qui est utile au boulot.
Sur une Kubuntu, je veux installer Unity mais le meta paquet unity-desktop ramène les applis que je n'utilise pas.
J'install donc unity (pour ensuite enlever le gras) mais pas de menu dans sddm (qui utilise les fichier .desktop dans /u sr/share/xsessions).
Il faut de plus ajouter le paquet unit-session (qui entraine aussi gnome-session) pour voir le fichier unity.session.

2 - Le ménage
L'installation reste légère mais il faut ensuite faire le ménage dans les lens et les scope (dpkg -l unity*).
Entre autre unity-lens-shopping, unity-scope-gourmet, unity-asklibreoffice ...

3 - Le ménage du ménage. Le système de paquet laisse pas mal de résidus lorsque les packages sont enlevés.
Cependant les packages installés et enlevés sont gardés dans la base des packages.
On peut consulter cette base avec la commande dpkg :
K15 xsessions # dpkg -l unity*    
....
rc  unity                                          7.3.2+15.10.20151016-0ubuntu amd64                        Interface designed for efficiency of space and interaction.
ii  unity-asset-pool                               0.8.24+15.04.20141217-0ub il unt all                          Unity Assets Pool
un  unity-chromium-extension                                                                     (no description available)
On voit la première colonne avec des infos mystérieuses qui sont en fait des infos sur le status des packages tels que decrit dans le man (1) de dpkg-query.
Les lettres sont dans l'ordre Action/Status/Erreur
Donc
ii : à installer et installé
rc : Enlevé mais avec fichiers de config
un : inconnu et non installé (suite à un purge).

Pour enlever les restes des packages il faut donc faire un purge sur les paquer rc :
dpkg --purge $(dpkg -l | grep "^rc" | tr -s ' ' | cut -d ' ' -f 2)

dimanche, avril 28 2013

Ubuntu upgrade en 13.04 : La longue marche


Pas vraiment ubuntuteros, je suis pourtant cette distro majeure pour l'éco système linux.
Il y a quelques jours la pop up d'upgrade apparait, je clique ok et 2 bonnes heures plus tard au reboot surprises, surprises.
  1. KDE ne se lance
  2. startkde: Could not start D-Bus. Can you call qdbus?
    J'ai trouvé relativement vite la solution.
    apt-get install qdbus:amd64
  3. Unity instable
  4. Après le login, l'ecran reste noir ou bloqué sur l'image lightDM et tout les settings (déjà peu nombreux) semblent inopérants.
    J'ai cherché pas mal sans solution mais il semblerait que ce soit des problemes optimus/bumblebee.
    Ce package pour gérer les cartes hybrides vient d'un PPA externe, j'entreprends de vider tout ca et me plonge dans une suite sans fin de apt-get remove autoremove purge ... quel bazard pour enlever tout ca !
    Cependant la situation semble empirer, je restore donc la version pre upgrade et enleve une nouvelle fois bumblebee.
    Remove de unity/compiz, reinstallation d'un nouveau kernel (dist-upgrade), reinstall de ubuntu-desktop.
    Mais unity était toujours planté au démarrage. Il reste bloqué après le passage de la mire, dans .xsession-errors je trouve :
    Error: Plugin 'opengl' not loaded.
    J'ai pu faire ressucité unity avec :
    dconf reset -f /org/compiz/ setsid unity
    Au final je retire tous les ppa (sauf garmin) et relance un upgrade manuelle :
    apt-get update apt-get dist-upgrade apt-get install update-manager-core do-release-upgrade -d
    Celle ci se passe au final bien mais dure presque 3 heures.

J'ai vraiment passé du temps la dessus, juste pour une upgrade mineure.
Ca confirme que les ppa c'est vraiment la mouise, les dépendances des packages ubuntu sont parfois vraiment délirants et de manière générale cette distro gère mal les exceptions à son petit monde.
Je note aussi que les écrans virtuels passe à 1 sans crier gare et ce sur un compte existant !
A force de trop vouloir simplifier et forcer ses utilisateurs à suivre se voie, ceux ci risquent de partir.
Une seule chose positive, ce n'est que la partie graphique qui semble avoir eu des soucis.
Pourquoi donc ne passent ils pas en Rolling Release pour en finir avec ces cauchemars de mise à jour.
Ca fait si longtemps que j'ai pas connu ce genre de cauchemar sur Sabayon/Gentoo ou même Arch, alors que sur Fedora, Ubuntu ou Suse on serre les fesses à chaque nouvelle release ...

dimanche, février 10 2013

Test Netrunner


Avec la fin programmée de Kubuntu qui sera repris par la société blue system, il me semblait intéressant d'essayer netrunner qui est la distro de cette société et donc en quelque sorte le futur Kubuntu.

En live CD, c'est pas ussi propre que rosa desktop mais correct, avec la même tendance à ressembler à Windows (fenetres semi transparentes, K menu style XP, boutons fenetres ...).
C'est vraiment dommage vu comment KDE est customisable et élégant ... mais continuons.
En plus du classique bureau KDE netrunner propose un service d'accès web, l'accès au site web me crache une etrange pop up :

netrunner-bug1.png
La suite donne un crash de l'appli ....
L'installation quant à elle est identique à kubuntu avec un peu de changement graphique.

netrunner-inst1.png

La fin de l'installation s'éternise avec un "téléchargement de paquets linguistiques" ...
Hum, tout ca ne me dis rien qui vaille...
Je finis par arreter l'installation mais tout semble ok au reboot (après mise à jour manuelle de grub).
Au reboot un desktop style allemand pas loin de siduction mais quand même moins ringuard, style SF/Dune.
Mise à jour du systeme, synchro des comptes et ajout des packages que j'utilise toujours et je test un peu plus la bête.
Les packages installés par défault sont assez surprenants entre les gtk Pidgin, port gtk/qt Qtranmission (alors que Ktorrent est si bien), Skype, Kdenlive (édition vidéo), Muon (gestion de package genre "store" mais sans amazon et consort), wine (!#*&é&!!!) ... La mise à jour a installé KDE 4.10, je ne suis pas sûr qu'il soit dispo sur kubuntu.
Par contre pas de course à l'upgrade kernel (comme dans siduction) ce qui me convient bien.
Mauvaise nouvelle, après un reboot, lightdm (qui remplace kdm) démarre sur un écran blanc, obligé de passer par une sessions différente (ALT+F1 ; startx -- :1).
Il y a aussi d'autres bugs d'affichage de la boite à icone qui se retrouve découpée en 2 endroits distincts de l'ecran.
Pas trop de message d'erreur ... et pas envie de passer une soirée à débugger.
Je ne crois pas que netrunner va faire long feu sur ma machine, au final une ubuntu remaniée autour d'un KDE au look discutable et qui intègre beaucoup d'appli non KDE et autre logiciels pas forcement utile ...
Quand même assez décu par l'intégration KDE et les innovations KDE.
Il y a quand même des choses intéressantes, ne serait ce que le choix de package original, un petit effort sur la personnalisation du desktop, KDE très à jour et surtout le futur de kubuntu.
Bluesystem, société créatrice de netrunner étant en effet le successeur de Cannonical pour la maintenance de Kubuntu.
Une distro qui manque quand même de saveur, le forum est un peu atone ...
Si kubuntu devient voyager, il y a quelques soucis à se faire pour son futur !
Informations utiles :
Les détails sur le contenu de netrunner.
J'aime bien aussi le net runner mag

jeudi, avril 22 2010

Réduction du temps de boot (k)ubuntu/debian

Réduction du temps de boot ubuntu :
1 - Tout d'abord on vire le splash de boot qui sert à rien : editer /boot/grub/grub.cfg
Avant -> linux /vmlinuz-2.6.33-020633-generic root=UUID=05943250-1fca-4035-923e-68594ae2492f ro quiet splash
Apres -> linux /vmlinuz-2.6.33-020633-generic root=UUID=05943250-1fca-4035-923e-68594ae2492f ro quiet section
2 - Services courants inutiles pour ma config :
update-rc.d -f bluetooth remove
update-rc.d cups disable
update-rc.d -f rsync disable
update-rc.d -f apparmor remove -> j'utilise pas mais ca me laisse une erreur au boot (mais en corrige une subdomainfs ...)
update-rc.d -f saned remove -> utilisé pour les scanners
update-rc.d -f dns-clean remove -> utilisé pour le DNS pour des connections lentes types dialup
update-rc.d -f pppd-dns -> utilisé pour le dialup (pppd)

A noter l'utile update-rc.d pour avoir une vue globale de la config des scripts de boot.

3 - Connection manager
Utilisant principalement gdm (car double ecran pas encore stable sous KDE) je repasse en gdm pour eviter de charger des librairies inutiles à mon environnement standard.
Après ces modifs je passe à un modeste 1mn et 12s sur un i5 M430 à 2.27ghz en 2.6.33.
Il faut dire que 20s suffisent avant le lancement de gdm, je me loggue manuellement avec le temps de latence induit à cette étape.
Mais ca reste pas terrible.
Sous sidux en faisant plus ou moins les mêmes manips je suis à 50s et en debian/KDE un peu moins mais il n'y a pas toutes les applets genre network manager ou compiz (j'adore :-)).
Enfin pour ceux qui cherchent à savoir ce qu'il y a sous le capot, l'excellente page en englishe sur les scripts de boot pour ubuntu.

En note rapide :
1 - Après le lancement de KDE sous gnome les fontes sont horribles :
~ : cp ~/.fonts.conf vi ~/.fonts.conf.okou ~ : cat << fin > ~/.fonts.conf true fin Ca n'est surement pas l'idéal mais ca sauve (inspiré de ce lien).
2 - J'en ai marre de ce melange immonde qui resulte de l'install de KDE + gnome + xfce + e17 sur un même OS. Pareil d'ailleurs sur debian ou ubuntu ...
3 - Je vois pas l'interet de blkid qui changent après reformattage d'une partition, faut que je repasse en sdX

jeudi, mars 11 2010

ubuntu ASUS U30Jc - Acte 2 et demi

En fait tout se passe trop facilement.
Après avoir appliqué le tuto jusqu'au bout, tout fonctionne parfaitement.
Le driver intel est bien loadé, en fait ca ne change pas grand chose mais c'est mieux. Le truc c'est qu'il faut impérativement avoir un xorg.conf même si la conf semble être bien gérée par xrandr au final.
Pour se faire, arréter l'interface graphique et lancer le server X en mode configure.
/etc/init.d/gdm stop
Xorg -configure
Cela genère un xorg.conf dans la home du user qui a lancé la commande. Le copier dans /etc/X11 puis faire un peu de ménage.
Je me demande si seule la ligne driver n'est pas nécessaire :
Section "Device"
Identifier "Card0"
Driver "intel"
VendorName "Intel Corporation"
BoardName "Arrandale Integrated Graphics Controller"
BusID "PCI:0:2:0"
EndSection
Le fichier complet est en attachement.

Pour ubuntu, je vois plus trop ce qu'il me reste à faire, le double ecran, le wifi (avec bon débit constant), USB, son ... tout fonctionne.
Il reste à tester la carte Nvidia mais à priori il faut les drivers propriétaires.
Le prochain objectis est de passer sous KDE mais le double écran (primordial pour moi) semble être buggé.
kde deception
Est ce que la conf que j'ai maintenant permet d'outrepasser le bug ...
A voir au prochain numéro.

lundi, mars 8 2010

ubuntu ASUS U30Jc - Acte 2



08/03/2010


Quelques vérifications supplémentaires.


Mise à part le graphique qui est pas top, j'ai l'impression que tout marche bien. Le Wifi me fait des DL à 1Mb/sec.
J'écoute deezer sur mon laptop peinard.
Concernant les soucis graphiques, je continue le tuto en passant en 2.6.33 qui semble avoir des améliorations du driver intel, bon ca n'arrange rien.
Je vois toujours dans mon Xorg.0.log :
(II) LoadModule: "intel"
(II) Loading /usr/lib/xorg/modules/drivers//intel_drv.so
(II) Module intel: vendor="X.Org Foundation"
compiled for 1.6.4, module version = 2.9.0
Module class: X.Org Video Driver
ABI class: X.Org Video Driver, version 5.0
(II) LoadModule: "i810"
(WW) Warning, couldn't open module i810
(II) UnloadModule: "i810"
(EE) Failed to load module "i810" (module does not exist, 0)
(II) LoadModule: "vesa"
(II) Loading /usr/lib/xorg/modules/drivers//vesa_drv.so
(II) Module vesa: vendor="X.Org Foundation"
compiled for 1.6.3, module version = 2.2.1
Module class: X.Org Video Driver
ABI class: X.Org Video Driver, version 5.0
(II) LoadModule: "fbdev"
(II) Loading /usr/lib/xorg/modules/drivers//fbdev_drv.so
(II) Module fbdev: vendor="X.Org Foundation"
compiled for 1.6.0, module version = 0.4.0
ABI class: X.Org Video Driver, version 5.0
(II) intel: Driver for Intel Integrated Graphics Chipsets: i810,
i810-dc100, i810e, i815, i830M, 845G, 852GM/855GM, 865G, 915G,
E7221 (i915), 915GM, 945G, 945GM, 945GME, Pineview GM, Pineview G,
965G, G35, 965Q, 946GZ, 965GM, 965GME/GLE, G33, Q35, Q33, GM45,
4 Series, G45/G43, Q45/Q43, G41, B43, Clarkdale, Arrandale
Il fait bien réference au fameux Arrandale.
Le lspci donne :

00:00.0 Host bridge: Intel Corporation Arrandale DRAM Controller (rev 12) 00:01.0 PCI bridge: Intel Corporation Arrandale PCI Express x16 Root Port (rev 12) 00:02.0 VGA compatible controller: Intel Corporation Arrandale Integrated Graphics Controller (rev 12) 00:16.0 Communication controller: Intel Corporation 5 Series/3400 Series Chipset HECI Controller (rev 06) 00:1a.0 USB Controller: Intel Corporation 5 Series/3400 Series Chipset USB2 Enhanced Host Controller (rev 06) 00:1b.0 Audio device: Intel Corporation 5 Series/3400 Series Chipset High Definition Audio (rev 06) 00:1c.0 PCI bridge: Intel Corporation 5 Series/3400 Series Chipset PCI Express Root Port 1 (rev 06) 00:1c.1 PCI bridge: Intel Corporation 5 Series/3400 Series Chipset PCI Express Root Port 2 (rev 06) 00:1c.5 PCI bridge: Intel Corporation 5 Series/3400 Series Chipset PCI Express Root Port 6 (rev 06) 00:1d.0 USB Controller: Intel Corporation 5 Series/3400 Series Chipset USB2 Enhanced Host Controller (rev 06) 00:1e.0 PCI bridge: Intel Corporation 82801 Mobile PCI Bridge (rev a6) 00:1f.0 ISA bridge: Intel Corporation Mobile 5 Series Chipset LPC Interface Controller (rev 06) 00:1f.2 SATA controller: Intel Corporation 5 Series/3400 Series Chipset 4 port SATA AHCI Controller (rev 06) 00:1f.3 SMBus: Intel Corporation 5 Series/3400 Series Chipset SMBus Controller (rev 06) 00:1f.6 Signal processing controller: Intel Corporation 5 Series/3400 Series Chipset Thermal Subsystem (rev 06) 01:00.0 VGA compatible controller: nVidia Corporation Device 0a72 (rev a2) 03:00.0 Network controller: Atheros Communications Inc. AR9285 Wireless Network Adapter (PCI-Express) (rev 01) 04:00.0 Ethernet controller: Attansic Technology Corp. Device 1063 (rev c0) ff:00.0 Host bridge: Intel Corporation QuickPath Architecture Generic Non-core Registers (rev 02) ff:00.1 Host bridge: Intel Corporation QuickPath Architecture System Address Decoder (rev 02) ff:02.0 Host bridge: Intel Corporation QPI Link 0 (rev 02) ff:02.1 Host bridge: Intel Corporation QPI Physical 0 (rev 02) ff:02.2 Host bridge: Intel Corporation Device 2d12 (rev 02) ff:02.3 Host bridge: Intel Corporation Device 2d13 (rev 02)

Fin du 1er acte et demi.

dimanche, mars 7 2010

Linux sur ASUS U30JC

Le grand jour est arrivé. J'ai acquis un ASUS U30JC de belle facture.
Mise à part l'ecran en 16/9 qui est vraiment une tendance que je n'apprécie guère, c'est un des seuls, voir le seul, PC qui a un bon look et une conf intéressante. Cette page regroupe mes notes concernant l'installation de Linux sur cette machine.
Un des points les plus important est pouvoir fonctionner en double ecran avec un 4/3 pour le moment sur le port VGA, mon desktop favori est KDE.

07/03/2010


Installation via clé usb suivant ce lien. La distro utilisée est une ubuntu 9.10

Ca boot l'install est ok mais ce n'est pas fantastique au niveau graphique, principalement la résolution.
Je trouve ce lien qui conseille d'upgrader le kernel. je passe en 2.6.32.
Et la miracle tout fonctionne bien, le double écran, le changement de resolution via xrandr (par gnome), même le wifi (atheros) qui semblait être instable en 2.6.31 semble bien fonctionner.
J'installe en parallèle une Kubuntu (+2.6.32) et là déception il voit bien les 2 ecran mais il refuse de me laisser etendre mon bureau sur ceux ci.
En me penchant sur le pb, je vois que je suis en driver vesa et que le load de i810 a planté.
Concernant KDE cela ressemble fortement à ce bug.
J'ai sur cette machine un GPU switchable Nvidia Optimus et je n'ai pas de xorg.conf comme dans les distrib recentes.


Bilan jour 1 : Tout semble ok sous gnome après l'upgrade du kernel. Pas testé caméra vidéo et le driver GPU est sous vesa.


Fin du 1er acte.