systemx

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, octobre 20 2016

Creer des PATH/variables différents dans Plasma5 / KDE

La migration plasma5 a apporté son lot de nouveautés et de changement.
Non des moindres est l'emplacement des scripts de démarrages. Le .xprofile ne semble plus utilisable et les ~/.kde/env/ ne sont donc plus lus.
Après pas mal de recherches j'ai fini par retrouver ou placer mes scripts et environements.
~/.config/autostart-scripts/XXX.sh pour les scripts de démarrages.
~/.config/plasma-workspace/env/XXX.sh pour les environements.
J'utilise les XDG_DATA_DIRS pour spécifier des répertoires ou je peux placer mes wallpapers, icones, desktop partagés pour mes différentes distro.
J'ai donc créé un /home/pierre/.config/plasma-workspace/env/env.sh qui contient :
LOCALDIR=/data/apps/KDE
if [ -z "$XDG_DATA_DIRS" ]; then
    XDG_DATA_DIRS=/usr/local/share/:/usr/share/:$LOCALDIR/share/
else
    XDG_DATA_DIRS="$XDG_DATA_DIRS":$LOCALDIR/share/
fi
et pour lancer ibus, j'ai reporté mon .xprofile dans ~/.config/autostart-scripts/start.sh :
export GTK_IM_MODULE=ibus
export XMODIFIERS=@im=ibus
export QT_IM_MODULE=ibus 
ibus-daemon -d -x

Cependant en jouant un peu ardemment avec tous ces fichiers, je suis tombé sur l'infame "all shell packages missing" , "this is an installation issue" ...

Kubuntu_16.04_PlasmaDesktopMissing_Error.jpg

Il faut donc faire très attention, car point de probleme de distrib, mais si on casse les XDG path, tout se passe mal.
Je trouve ca assez fragile, meme si je l'avais un peu cherché.
Ca m'a permis de triffouiller le système et de trouver des possibilités de setting dans /etc/X11/Xsession.d/ qui permettent de faire ce genre de setting.
Liens :
Le post qui m'a sauvé
KDE Variables
KDE/plasma autostart

mardi, décembre 22 2015

Archeries


Il y a pas à dire Arch est une très bonne distro, surtout avec une communauté active, une doc de qualité et une efficacité rare.
Cependant les mises à jour sont parfois très mystérieuses.
Celle de ce jour commence par les classiques tu veux remplacer toto/tutu par toto/tutu-toto ?
Le genre de truc incompréhensible et surtout on s'est fout un peu.
Exemple du jour :
:: Remplacer kdeadmin-ksystemlog par extra/ksystemlog ? [O/n] o
:: Remplacer kdegraphics-ksnapshot par extra/spectacle ? [O/n] o
:: Remplacer kdemultimedia-ffmpegthumbs par extra/ffmpegthumbs ? [O/n] o
On met oui parceque sinon on avance pas, de plus étant passé à plasma 5, je m'attends à ce genre de choses.
Mais ... surprise ca continue pour se terminer sur un magnifique :
:: libkolab et libkolab4 sont en conflit. Supprimer libkolab4 ? [o/N] o
erreur : la préparation de la transaction a échoué (la satisfaction des dépendances a échoué)
:: kdepim-wizards : requiert kdepim-kresources
Au final après différentes recherches, je passe à la methode forte :
[root@archx64 ~]# pacman -R kdepim-akonadiconsole kdepim-akregator kdepim-blogilo kdepim-console kdepim-kaddressbook kdepim-kalarm kdepim-kjots kdepim-kleopatra kdepim-kmail kdepim-knode kdepim-knotes kdepim-kontact kdepim-korganizer kdepim-kresources kdepim-ktimetracker kdepim-wizards
Ca passe mais quid de ces applications ... que je n'utilise guère et heuresement car l'installation de kmail entre en conflit entre libkdepim and kdepim-libkdepim, bien sûr, bien sûr.
Le passage manuel de KDE4 à plasma 5 est plutot une bonne chose (même si plasma4 est maintenant EOL) mais il faut maintenir derrière et la c'est très moyen.

mercredi, décembre 11 2013

Android sous linux


J'ai recu un téléphone android au boulot.
J'avais déjà testé des iphone sous linux et pu les utiliser sans problème mais aussi bizarre que ca puisse paraitre, android est moins facile à utiliser sous linux que Ios qui permet de monter facilement un device en périphérique USB.
C'est d'ailleurs fort pratique et le choix de google de passer par un protocole propriétaire MTP est des plus ennuyeux.
J'avais lu attentivement la page de linuxfr qui date un peu sur le sujet et était très pessimiste quand à l'utilisabilité de la chose.

Heureusement je suis sous KDE et j'ai finalement découvert que il suffit d'utiliser un ajouter le paquer kio-mtp pour avoir accès simplement au téléphone MAIS uniquement via Dolphin (le gestionnaire de fichier KDE).
La preview des images ne semble pas fonctionner et la vitesse pas top (ca depends un peu des distros/versions) mais c'est utilisable.


dolphin-mtp2.png

dimanche, février 10 2013

Test Netrunner


Avec la fin programmée de Kubuntu qui sera repris par la société blue system, il me semblait intéressant d'essayer netrunner qui est la distro de cette société et donc en quelque sorte le futur Kubuntu.

En live CD, c'est pas ussi propre que rosa desktop mais correct, avec la même tendance à ressembler à Windows (fenetres semi transparentes, K menu style XP, boutons fenetres ...).
C'est vraiment dommage vu comment KDE est customisable et élégant ... mais continuons.
En plus du classique bureau KDE netrunner propose un service d'accès web, l'accès au site web me crache une etrange pop up :

netrunner-bug1.png
La suite donne un crash de l'appli ....
L'installation quant à elle est identique à kubuntu avec un peu de changement graphique.

netrunner-inst1.png

La fin de l'installation s'éternise avec un "téléchargement de paquets linguistiques" ...
Hum, tout ca ne me dis rien qui vaille...
Je finis par arreter l'installation mais tout semble ok au reboot (après mise à jour manuelle de grub).
Au reboot un desktop style allemand pas loin de siduction mais quand même moins ringuard, style SF/Dune.
Mise à jour du systeme, synchro des comptes et ajout des packages que j'utilise toujours et je test un peu plus la bête.
Les packages installés par défault sont assez surprenants entre les gtk Pidgin, port gtk/qt Qtranmission (alors que Ktorrent est si bien), Skype, Kdenlive (édition vidéo), Muon (gestion de package genre "store" mais sans amazon et consort), wine (!#*&é&!!!) ... La mise à jour a installé KDE 4.10, je ne suis pas sûr qu'il soit dispo sur kubuntu.
Par contre pas de course à l'upgrade kernel (comme dans siduction) ce qui me convient bien.
Mauvaise nouvelle, après un reboot, lightdm (qui remplace kdm) démarre sur un écran blanc, obligé de passer par une sessions différente (ALT+F1 ; startx -- :1).
Il y a aussi d'autres bugs d'affichage de la boite à icone qui se retrouve découpée en 2 endroits distincts de l'ecran.
Pas trop de message d'erreur ... et pas envie de passer une soirée à débugger.
Je ne crois pas que netrunner va faire long feu sur ma machine, au final une ubuntu remaniée autour d'un KDE au look discutable et qui intègre beaucoup d'appli non KDE et autre logiciels pas forcement utile ...
Quand même assez décu par l'intégration KDE et les innovations KDE.
Il y a quand même des choses intéressantes, ne serait ce que le choix de package original, un petit effort sur la personnalisation du desktop, KDE très à jour et surtout le futur de kubuntu.
Bluesystem, société créatrice de netrunner étant en effet le successeur de Cannonical pour la maintenance de Kubuntu.
Une distro qui manque quand même de saveur, le forum est un peu atone ...
Si kubuntu devient voyager, il y a quelques soucis à se faire pour son futur !
Informations utiles :
Les détails sur le contenu de netrunner.
J'aime bien aussi le net runner mag

mercredi, février 6 2013

Distro venue du froid : ROSA desktop

En ces temps de fraicheur, on se met au diapason pour tester une distro russe appelée ROSA.
J'avais vu quelques notes la concernant (dont le rapport détaillé sur linuxfr). J'étais assez intéressé par le travail qui avait été fait au niveau de l'intégration KDE, un petit test en virtualbox m'avais semblé prometteur, j'ai donc tenté une installation en dur pour voir à la fois l'installation et faire un bout de chemin avec Rosa en poste de travail au quotidien.

L'installation est faite via clé USBet a été vraiment un cauchemar de bug (en live OS) mais au final Rosa tourne sur mon laptop (et j'ai appris des choses sur les crashs recovery et restore linux).
C'est vraiment parfait, tout est doux bien fini (même les fontes firefox, point noir bien souvent sous KDE), seul bémol ca fait très très Windows (fond d'ecran, bouton des fenètres, login manager), mais tout ca se configure facilement.


rosa1.jpeg rosa2.jpeg










L'ecran de droite montre le remplaçant du menu K sous forme de dash type unity/gnome. C'est pas si différent du menu KDE4 mais l'idée est bonne, on voit une recherche sur touch pour configurer le touchpad (ca marche du 1er coup). Pas mal sans être révolutionnaire.
La vue de gauche sur le desktop par défaut FF + desktop, le style est pas très moderne mais bien fini, on voit le dock manager Rosa.
Après l'installation j'upgrade l'OS, urpmi.xxxx urmpa.yyyy vraiment très peu naturel, d'autant plus qu'il faut faire un add media ...
Je m’aperçois que des popups me proposent de gérer les update, bonne nouvelle car en ligne de commande c'est un peu barbare.
L'outil graphique d'installation de package est étonnamment basé sur gtk (en perl), pas super top mais suffiant.
Après avoir resynchronisé ma distro sur mes données perso via mon script de post install, je m’aperçois qu'il manque plein de plasma KDE.
En cherchant et découvrant les commandes mandriva de gestion de package, je fini par trouver les plasma qui me manquaient et j'ai rapidement le desktop habituel.
Le set d'application livré standard me semble quand même assez restreint mais le catalogue d'application par contre à l'air bien fournis, je retrouve même les fonts ubuntu que j'aime tant, bumblebee pour ma carte optimus (et drivers proprio necessaires), bespin ... rien ne manque.
Les update sont récentes, les packages nombreux, ca se présente très bien.
Je m'inscris au "ROSA 2 safe" (disque cloud gratuit) ca semble bien fonctionner, mais le client lourd est plutot sommaire et le drag and drop ne fonctionne pas.

Les autres plus de Rosa :
  • Des applis maison
  • Video player, stockage de données en ligne, helpdesk !
  • Une finition graphique top
  • Rien à redire c'est beau et fluide.
  • Paquets récents
  • Une des meilleurs bibliothèque de package.
  • systemd
  • Que l'on aime ou pas c'est devenu un standard.
    Préférable à un systeme maison peu developpé (je ne connais pas l'historique de mandriva).
Un peu plus réservé sur :
  • L'installer
  • Une vraie catastrophe en tout cas en live mode.
  • Le systeme de paquet
  • Les commandes en lignes sont vraiment mystiques.
  • SimpleWelcome
  • SimpleWelcome qui remplace kmenu et qui au final est pas si pratique
  • Le look
  • Très bien fini il n'empeche que ca n'a aucune originalité, très conservatero-windows-ringard ...
  • Le choix de packages par défaut
  • Il manque tous les plasma standard, certains grand standards pour le desktop comme Gimp.


Il faut maintenant voir la stabilité sur le long terme, l’expérience de l'installation a été un cauchemar, j’espère que la maintenance ne le sera pas.
La distro est clairement orientée grand public, ca pourrait bien le faire car facile à utiliser et bien pensé et semble avoir un écosystem assez riche.
Le choix de Mandriva en base est peut être un peu handicapant sur la pérennité du produit ?
Ce n'est pas génant pour les amateurs mais coté professionnel il est toujours difficile de gérer plusieurs saveur de linux, la version serveur basée RedHat et mandriva pour les postes ???

mardi, janvier 15 2013

creer application kde (ou gnome/xfce) via fichier .desktop

A l'occasion de l'utilisation de bumblebee, je me suis retrouvé à devoir lancer mes programmes en ligne de commande.
Un peu ennuyeux pour une utilisation pur desktop.
J'ai donc décidé de créer une application spécifique pour supertuxkart afin qu'il démarre via la commande optirun dans le menu KDE.
  1. Copie d'un fichier de reférence
  2. cp /usr/share/applications/supertuxkart.desktop optikart.desktop
  3. Modification des parametres
  4. Comment="Run SuperTuxKart with optirun"
    GenericName=Optirun
    Exec=/usr/bin/optirun /usr/games/bin/supertuxkart --log=file
    On peut même mettre plusieures Exec qui seront executés si le précedent ne fonctionne pas.
    Pratique pour une icone firefox ou iceweasel !
  5. Mettre le fichier dans le repertoire qui convient
  6. Les fichiers de configuration perso sont à mettre dans le repertoire :
    $HOME/ .local/share/applications/
    Si vous voulez qu'ils soient accessible à tout le système :
    /usr/share/applications/
  7. Relecture des fichiers de conf
  8. kbuildsycoca4 --noincremental
    Le -noincremental est pour relire toute la config.
    A noter l'option --menutest qui permet de voir l'entrée du menu associée à chaque fichier de config.


Et voila :
pngp.png
Ce sont des conventions freedesktop qui devraient fonctionner sur tous les environements suivant cette norme.
Le kbuildsyscoca4 est une commande KDE et je ne connais pas l'équivalent sur les autres environements (gnome,xfce ...)
A noter que Gnome, l'enfant terrible et gaté des environement linux semble ne plus trop vouloir subir les contraintes d'autrui.

jeudi, mars 8 2012

Reconstruire ses menus dans KDE

Bien souvent des icones sont manquantes dans le menu KDE après de nouvelles installations de soft.
Pour relire les informations systemes et recréer le cache des applications kde, il suffit de faire :
kbuildsycoca4 --noincremental
Ces informations sont stockées dans /var/tmp/kdecache-/ksycoca4. Comme c'est dans /var si on utilise plusieurs distro/serveurs ca peut se desynchroniser souvent.

jeudi, février 16 2012

Archlinux et nouvelle bar icone KDE

Impatient d'essayer le nouveau doc KDE sous Archlinux après l'update en 4.8 (très vite disponible d'ailleurs, bien avant gentoo), je me suis mis à chercher le package.
C'est un peu confus avec l'addon similaire pour la version pré 4.8 disponible dans les AUR.
Au final il faut ajouter kdeplasma-addons-applets-icontasks :
[root@bootstrap ~]# pacman -Sy kde-meta-kdeplasma-addons
:: Synchronisation des bases de données de paquets...
 core est à jour ;
 extra est à jour ;
 community est à jour ;
résolution des dépendances...
recherche des conflits entre paquets...

Cibles (3) : kdeplasma-addons-applets-icontasks-4.8.0-1  kdeplasma-addons-wallpapers-potd-4.8.0-1  kde-meta-kdeplasma-addons-4.8-2

Taille totale de téléchargement :       0,20 MiB
Taille totale installé :                0,66 MiB

Procéder à l'installation ? [O/n] o
:: Récupération des paquets du dépôt extra...
....
Puis créé un panneau (click droit dans le bord de l'ecran) pour y accueillir le dock (click droit dans le panneau ajout composant) :

menuincon4.jpg







Il faut chercher gestionnaire dans le champs de recherche pour voir apparaitre gestionnaire de tache à icone ...
Au final le nom de ce dock est très mal choisi car très anonyme et le dock reste un peu pauvre en fonctionnalité.
Il y a quelques fonctionnalités en plus du task manager standard et de plus une gestion des plugins pourra peut-être sauver la mise.
La mise en place des icones est un cauchemar ! Autant j'aime vraiment KDE, autant j'ai du mal à trouver de grosses nouveautés à la gnome/unity.
Je reste aussi sur ma fin sur l'activié desktop search qui pourtant me plait bien mais est peu pratique à l'usage (j'aime bien celle de unity).
A voir avec l'usage mais je reste toujours avec le même arrangement général KDE ...

Testé sur fedora l'icon only task fonctionne beaucoup mieux ! Un bug arch ..

dimanche, mars 7 2010

Linux sur ASUS U30JC

Le grand jour est arrivé. J'ai acquis un ASUS U30JC de belle facture.
Mise à part l'ecran en 16/9 qui est vraiment une tendance que je n'apprécie guère, c'est un des seuls, voir le seul, PC qui a un bon look et une conf intéressante. Cette page regroupe mes notes concernant l'installation de Linux sur cette machine.
Un des points les plus important est pouvoir fonctionner en double ecran avec un 4/3 pour le moment sur le port VGA, mon desktop favori est KDE.

07/03/2010


Installation via clé usb suivant ce lien. La distro utilisée est une ubuntu 9.10

Ca boot l'install est ok mais ce n'est pas fantastique au niveau graphique, principalement la résolution.
Je trouve ce lien qui conseille d'upgrader le kernel. je passe en 2.6.32.
Et la miracle tout fonctionne bien, le double écran, le changement de resolution via xrandr (par gnome), même le wifi (atheros) qui semblait être instable en 2.6.31 semble bien fonctionner.
J'installe en parallèle une Kubuntu (+2.6.32) et là déception il voit bien les 2 ecran mais il refuse de me laisser etendre mon bureau sur ceux ci.
En me penchant sur le pb, je vois que je suis en driver vesa et que le load de i810 a planté.
Concernant KDE cela ressemble fortement à ce bug.
J'ai sur cette machine un GPU switchable Nvidia Optimus et je n'ai pas de xorg.conf comme dans les distrib recentes.


Bilan jour 1 : Tout semble ok sous gnome après l'upgrade du kernel. Pas testé caméra vidéo et le driver GPU est sous vesa.


Fin du 1er acte.

lundi, février 9 2009

Opensuse - Dekorator

Installation de Dekorator sur OpenSuse 10.3
  • On essaye via les repository
Le package n'existe pas sur le repository standard
opensuse1:/home/pierre/rpm # zypper install dekorator
* Reading repository 'Main Repository (OSS)' cache
* Reading repository 'openSUSE-10.3-OSS-KDE 10.3' cache
* Reading repository 'Main Repository (NON-OSS)' cache
* Reading installed packages [100%]
package 'dekorator' not found
Nothing to do.
  • Recupérer le package sur opensuse.org
Se connecter sur Opensuse.org, chercher et downloader le package.
L'installer :
opensuse1:/home/pierre/rpm # rpm -hiv dekorator-0.3.0-1.1.i586.rpm
warning: dekorator-0.3.0-1.1.i586.rpm: Header V3 DSA signature: NOKEY, key ID 2e1efa87
Preparing... ########################################### [100%]
1:dekorator ########################################### [100%]
Ensuite tout se passe dans centre de configuration -> Decoration des fenetres -> Choisir dekorator puis dans le menu en dessous theme.

2 petites choses à ajouter.

Je suis en opensuse 10.3 et il y a 2 "bugs"

  1. Pour utiliser un theme dekorator ne pas oublier de cliquer sur "set path" avant de faire ok au risque de planter dekorator
  2. Pas de rapport avec dekorator mais pour configurer plusieurs menu il faut parfois passer par le menu général (lien) car le click droit configure uniquement le menu général.