1 - Unity light
J'utilise en général KDE mais parfois envie de changer et unity a de meilleures intégrations avec les vpn de network manager ce qui est utile au boulot.
Sur une Kubuntu, je veux installer Unity mais le meta paquet unity-desktop ramène les applis que je n'utilise pas.
J'install donc unity (pour ensuite enlever le gras) mais pas de menu dans sddm (qui utilise les fichier .desktop dans /u sr/share/xsessions).
Il faut de plus ajouter le paquet unit-session (qui entraine aussi gnome-session) pour voir le fichier unity.session.

2 - Le ménage
L'installation reste légère mais il faut ensuite faire le ménage dans les lens et les scope (dpkg -l unity*).
Entre autre unity-lens-shopping, unity-scope-gourmet, unity-asklibreoffice ...

3 - Le ménage du ménage. Le système de paquet laisse pas mal de résidus lorsque les packages sont enlevés.
Cependant les packages installés et enlevés sont gardés dans la base des packages.
On peut consulter cette base avec la commande dpkg :
K15 xsessions # dpkg -l unity*    
....
rc  unity                                          7.3.2+15.10.20151016-0ubuntu amd64                        Interface designed for efficiency of space and interaction.
ii  unity-asset-pool                               0.8.24+15.04.20141217-0ub il unt all                          Unity Assets Pool
un  unity-chromium-extension                                                                     (no description available)
On voit la première colonne avec des infos mystérieuses qui sont en fait des infos sur le status des packages tels que decrit dans le man (1) de dpkg-query.
Les lettres sont dans l'ordre Action/Status/Erreur
Donc
ii : à installer et installé
rc : Enlevé mais avec fichiers de config
un : inconnu et non installé (suite à un purge).

Pour enlever les restes des packages il faut donc faire un purge sur les paquer rc :
dpkg --purge $(dpkg -l | grep "^rc" | tr -s ' ' | cut -d ' ' -f 2)