systemx

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, décembre 17 2014

Systemd et bizarrerie system

Depuis quelques temps ma Solydxk qui est une debian sous systemd avait différents problèmes.
Le plus génant network manager ne fonctionnait pas bien et aussi parfois au boot en passant par plymouth (joli graphique qui cache les messages de boot) le système frisait.
Différentes petites choses qui génait vraiment le confort général.
Au boot je passait en mode texte, network_manager ne fonctionnait pas après le démarrage de KDE.
Il fallait le relancer manuellement après le login et son fonctionnement restait lent.

J'ai regardé mes fichiers de logs et trouvé le message suivant (cf forum solydkx) :
Dec 13 15:44:46 solydxk-x64 systemd[1]: Failed to start RealtimeKit Scheduling Policy Service. Dec 13 15:44:46 solydxk-x64 systemd[1]: Unit rtkit-daemon.service entered failed state. Dec 13 15:45:11 solydxk-x64 dbus[1555]: [system] Failed to activate service 'org.freedesktop.RealtimeKit1': timed out

En regardant divers forum je vois que ca semble lié à un /tmp qui est un lien sur /var/tmp. Je m'apercois avec surprise que c'est le cas sur ma distrib.
L'unti qui s'occupe de /tmp était down, quelques commande pour debugger :
Je fais les vérifications systemd qui me permette de voir que c'est quand même assez pratique :
  • systemctl --state=failed
  • Pour voir les services qui ne sont pas bien lancés.
  • systemctl list-unit-files
  • Pour voir chaque unit ( ~service) et son status. Dans mon cas tmp.mount
  • fichier correspondant à cette unit
  • /lib/systemd/system/tmp.mount qui explique les conditions de démarrage et paramètres à appliquer.
  • Voir le journal systemd d'un processus
  • journalctl -b _PID= C'est bien pratique de pouvoir avoir ce genre de raccourcis.


A noter que pour monter /tmp il n'y a pas besoin d'entrée dans la fstab sauf si on veut customiser le montage qui par défaut fait la moitié de la RAM.

Systemd est bien envahissant et moins pratique que les bons vieux scripts d'init.
A force de l'utiliser ça deviendra naturel mais aussi de plus en plus envahissant !

A noter que rtkit est utilisé uniquement par pulseaudio ... du même auteur que systemd !

PS : Depuis ce poste Pottering a pas mal documenté : Partie 1 et partie 2.

lundi, juin 24 2013

Solydxk - Test


Toujours à la recherche d'un bonne distro debian sous KDE, me revoilà à installer SolydxK.
Nom etrange, boot cd au look aux tons gris pales, sans être exceptionnel plutôt sobre et agréable avec un bon rendu Firefox.
Juste petit défaut car on ne peut pas changer le clavier en type US sans passer par les menus KDE mais continuons.
Tout se passe très bien, je ne sais quel installeur ils ont pris mais c'est simple (trop ...) et propre.
Le temps de l'installation, je regarde les repos et je vois que ils ont les leurs (à la différence de aptosid et consort).
Ca me plait plutôt car ils peuvent sélectionner et créer une distribution originale, d'ailleurs on en profite d'abord par l'utilisation de firefox et thunderbird au lieu des icedove et l'autre ersatz !
Pendant l'installation je peux écouter de la musique avec une vidéo sur un site d'info ... plutôt réussi.
Pour le fun, l'install en vue 3d :
install 3d Pourtant malheur l'installation semble être au point mort...
Je pense que c'est parceque j'installe sur une partition qui contient déjà des données qu'il est perturbé, je formate cette partition (adieu Rosa) et hop c'est reparti, installation en 15 minutes sans soucis.
Reboot (grub de base sans custo mais il retrouve toute les infos), installation de puppet, git, resynchro des repos et post install :
git clone https://github.com/manifestonosuke/Puppet
puppet apply site.pp 
C'est bien d'être chez debian car on tout au niveau système, ils n'ont pas été radins sur les package chez solyd non plus.
J'apprécie vraiment les firefox, virtualbox, chromium, bumblebee même le méchant skype, tout y est .
On peut toujours pinailler sur l’utilisation de ces satanés UUID mais c'est presque parfait.
Sinon il y a quand même un gros bémol, on est dans du debian et les packages sont vieux (on est pourtant en jessie/sid donc les dernières version de dev ...)
KDE 8.4, kernel 3.2 ... ca manque de peps et ca peut poser des problèmes sur des machines recentes !
Les repos me sembent aussi un peu lents.
Par contre ca s'install très bien, ca me semble très stable et bien fournis, le réve pour ceux qui ne sont pas trop regardant sur la version des logiciels.
C'est pas pire que la mise à jour systématique des kernels sous aptosid ...et surtout plus esthétique (le rendu graphique dont firefox est vraiment bon) et facile d'utilisation.
Il faut garder à l'esprit que le but de cette distribution est de fournir une distro stable, securisée et simple.
Je vais continuer à y venir de temps en temps pour voir sur la durée mais l'objectif me semble réussi.

La distro debian la plus aboutie ça semblait pour si simple ...

mardi, novembre 27 2012

Debian, siduction et le japonais

Je continue d'utiliser régulièrement Siduction, et je dois avouer que ca fonctionne très bien.
Une sorte de Debian rolling release bien achalandée.
Les mises à jour se passent bien, le kernel est récent , les packages moins mais ca reste acceptable (niveau ubuntu).
Habitué à networmanager, le couple ceni/knemo fait parfaitement son office sans bug ni tracasseries.
Coté Debian on retrouve aussi un grand nombre package sans avoir a passer par des ppa ou autres trucs qui cassent les dependances, c'est confortable.
Pour l’écriture en japonais il faut faire des manips système.
Malheureusement pas intégré à KDE, j'ai pourtant lancé le topic sur le forum KDE sans grand succès.
En bref il faut installer :
  1. Des binaires
  2. ibus ibus-anthy ibus-qt4 kasumi locales im-switch
  3. Des fontes
  4. ttf-kochi-mincho ttf-kochi-gothic ttf-sazanami-mincho
  5. Configure son systeme en UTF8
  6. N'importe le quel convient du moment que c'est UTF8. Mon systeme :
    root@siductionbox:~# grep -v '#' /etc/locale.gen 
    en_US.UTF-8 UTF-8
    fr_FR ISO-8859-1
    fr_FR.UTF-8 UTF-8
    ja_JP.EUC-JP EUC-JP
    ja_JP.UTF-8 UTF-8
    root@siductionbox:~# locale-gen 
    Generating locales (this might take a while)...
      en_US.UTF-8... done
    Ou bien
    dpkg-reconfigure locales
Une seule bizarrerie, au login le .xprofile ne semble pas (comme dans cette page) fonctionner mais il faut lancer la commande :
im-switch -c
ibus-setup
Lors de ibus-setup choisir anthy dans input method (une autre approprié pour chinois ou koréen).
A noter que im-switch est une interface zenity en shell qui semble ajouter les packages manquants.
Le resultat est la creation de /home/pierre/.xinput.d/ qui est un lien vers /etc/X11/xinit/xinput.d/ibus.
Ca me semble une meilleure solution mais mais ... sous gentoo le même fichier s'appelle ibus.conf.
Il faudra donc que je garde les 2 méthodes.

以上です

jeudi, septembre 6 2012

Test Siduction

N'étant pas familié de Debian, je cherche depuis longtemps une distrib basée sur Debian Sid avec KDE intégré en rolling release et compatible Debian.
Mon plus gros souci avec debian a toujours été de trouver le bon media avec les bons repos et la bonne conf (je cherche une sid donc rolling release pas wheezy ou autre).

En bullant sur le web j'ai fini par trouver Siduction, elle propose aussi xfce, il est à noter que je parle pas allemand ce qui est peu pratique car il y a pas mal de germain dans le site mais les docs sont en anglais (entre autre, pas mal de langue mais pas le français).
J'avais testé il y a quelques années Sidux depuis devenu aptosid et forké en Siduction, mais cela manquait de finition, packages pas si récents, intégration moyenne ...

Ce nouveau fork m'a l'air plutôt sympathique, je lance donc le live USB et installe l'OS sur une partition de mon portable.
  1. Installation via un site web local (pywwetha lancé en python pour faire tourner du php).
  2. Un look super ringard mais un peu amusant (au 7eme degré)
  3. Léger, rapide, efficace avec menu KDE à l'ancienne
  4. Installation rapide pour un OS/bureau fonctionnel

Après un peu de recherches, je trouve des chose plutôt correctes (en retard par rapport à Sabayon ou Arch mais bon). Le source.list contient du spécifique siduction et les dépôts Debian. Avec un preference.d à :
Package: *
Pin: release l=SiductionExperimental
Pin-Priority: 100
Je synchronise mes users avec mes autres distro via mon script de post install et j'ai un système avec des packages (à peu près) récent et fonctionnel.
A noter que la connection wifi se fait par défaut via ceni (utilitaire en commande pour configurer la conf réseau/wifi qui garde la config à chaque connection pratique et rapide).
Par contre il créé la fstab avec les uuid que je n'apprécie guère (illisible) et créé une entrée par partition alors que ca devrait plutot etre le role de udev.

La liste des logiciels installés est assez courte mais la mise à jour est simple (apt-get).
En KDE il manque rekonq, amarok, networkmanager, ibus.

Les problèmes majeurs sont :
  1. Flash pas installé
  2. Je suis passé par la phase manuelle.
    mkdir -p /usr/lib/adobe/flashplayer64
    wget http://download.macromedia.com/pub/labs/flashplayer10/flashplayer10_2_p3_64bit_linux_111710.tar.gz
    tar zxf flashplayer10_2_p3_64bit_linux_111710.tar.gz && rm flashplayer10_2_p3_64bit_linux_111710.tar.gz
    ln -s /usr/lib/adobe/flashplayer64/libflashplayer.so /usr/lib/mozilla/plugins
    ln -s /usr/lib/adobe/flashplayer64/libflashplayer.so /opt/google/chrome/plugins
  3. Son Flash
  4. Regler avec alsamixer => PCM augmenter le son.
  5. Pas de son MP3 sous Amarok
  6. Passage en VLC suivant ce tuto (VLC à installer bien sûr)
  7. Firefox/Thunderbird remplacés
  8. Firefox et Thunderbird son malheureusement remplacés par Icedevoce/weasel, du coup comme je partage la home avec d'autres distro les menus/icones ne sont plus fonctionnelles.
    Problème similaire pour chromium
    Pour corriger ce probleme je copies donc des fichier .desktop de firefox/thunderbird d'une autre distro et les modifie pour qu'ils appellent icedove/iceweasel mais avec les icones firefox/thunderdird .
    Le tar de ces fichiers est ici, à des compresser dans /usr/share/.
Suite à ces manips j'ai un système desktop stable, assez recent et fonctionnel.
Je vais tester ça sur le long terme pour évaluer mieux debian.
Le gros avantage de siduction reste de fournir les bases de debian/kde facilement installable, la communauté à l'air pas mal.
Comme une deb ça reste assez minimal, pas mal de choses à peaufiner mais bonne intégration/installation pour débuter dans le monde debian.