systemx

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, mai 26 2014

Fedora en japonais ... ca marche !


Après tant de deception, je me réussi à ecrire en japonais sous Fedora/KDE.

Quel casse tête et que de mauvaises indications car en effet elles stipulent aller dans le menu ... blabla qui est un menu gnome que je n'utilise pas ...

Une installation standard de ibus/ibus-anthy ne fonctionne pas correctement.

Après maintes recherches j'ai trouvé que le package uim-qt semble résoudre le probleme.

Il faut donc faire un yum install uim-qt puis sortir/entrer dans KDE avec un .xprofile tel que :
export GTK_IM_MODULE=ibus
export XMODIFIERS=@im=ibus
export QT_IM_MODULE=ibus
ibus-daemon -d -x

Ensuite ca fonctionne même si les icônes ne s'affichent pas :
im.out.png
J'utilise Korora mais c'est vraiment que du Fedora et j'apprécie beaucoup l'intégration KDE/gtk/firefox qui est nickel.
Le Japonais était indispensable et c'est fait.
Comme package j'ai en plus de fonts japonaises :
ibus-anthy-1.5.5-3.fc20.x86_64
uim-anthy-1.8.6-3.fc20.x86_64
anthy-devel-9100h-24.fc20.x86_64
ibus-anthy-python-1.5.5-3.fc20.noarch
anthy-9100h-24.fc20.x86_64
scim-anthy-1.2.7-11.fc20.x86_64
uim-qt-1.8.6-3.fc20.x86_64
uim-1.8.6-3.fc20.x86_64
uim-anthy-1.8.6-3.fc20.x86_64
A noter l’étrange fonctionnement de group install et la mediocritude de yum mais je vois quand même :
[23:01] pierre@korora ~ $ yum langlist 
Loaded plugins: etckeeper, langpacks, refresh-packagekit, refresh-updatesd, versionlock
Installed languages:
        Japanese

jeudi, juillet 18 2013

Korora - X ecran noir - Le fix en chroot

J'avais du faire une mise à jour Korora recement avant d'arreter l'ordi et aujourd'hui au démarrage au lancement de X, ecran noir.
Rien du tout, même pas de Ctr+Alt+Fx
Je reboot sur Sabayon, cherche sur le web et trouve une piste.
Je monte la Korora en chroot (via blk).
[22:17] root@sabayon / # yum downgrade xorg-x11-server-Xorg
Modules complémentaires chargés : etckeeper, langpacks, refresh-packagekit, refresh-updatesd,
...
rpmfusion-nonfree-updates                                                 | 3.3 kB  00:00:00     
...
updates/19/x86_64/group_gz                                                | 384 kB  00:00:00     
Résolution des dépendances
--> Lancement de la transaction de test
---> Le paquet xorg-x11-server-Xorg.x86_64 0:1.14.1-4.fc19 sera une rétrogradation
---> Le paquet xorg-x11-server-Xorg.x86_64 0:1.14.2-3.fc19 sera effacé
--> Résolution des dépendances terminée

Dépendances résolues

=================================================================================================
 Package                        Architecture     Version                  Dépôt            Taille
=================================================================================================
Retour à la version précédente :
 xorg-x11-server-Xorg           x86_64           1.14.1-4.fc19            fedora           1.3 M

Résumé de la transaction
=================================================================================================
Retour à la version précédente  1 Paquet

Taille totale des téléchargements : 1.3 M
Is this ok [y/d/N]: y
Downloading packages:
xorg-x11-server-Xorg-1.14.1-4.fc19.x86_64.rpm                             | 1.3 MB  00:00:01     
...
  Installation : xorg-x11-server-Xorg-1.14.1-4.fc19.x86_64                                   1/2 
  Nettoyage    : xorg-x11-server-Xorg-1.14.2-3.fc19.x86_64                                   2/2 
...
  Vérification : xorg-x11-server-Xorg-1.14.1-4.fc19.x86_64                                   1/2 
  Vérification : xorg-x11-server-Xorg-1.14.2-3.fc19.x86_64                                   2/2 
...
Supprimé :
  xorg-x11-server-Xorg.x86_64 0:1.14.2-3.fc19                                                    
Installé :
  xorg-x11-server-Xorg.x86_64 0:1.14.1-4.fc19                                                    
Reboot et tout va bien.
Ensuite pour éviter les catastrophes on peut locker des versions de package mais ... il faut ajouter un autre package.
Pour masquer/empecher une version de package il faut avoir le package yum-plugin-versionlock.noarch.
Ensuite :
[22:28] root@korora ~ # yum versionlock xorg-x11-server-Xorg 
Loaded plugins: etckeeper, langpacks, refresh-packagekit, refresh-updatesd, versionlock
Adding versionlock on: 0:xorg-x11-server-Xorg-1.14.1-4.fc19
versionlock added: 1
[22:29] root@korora ~ # more /etc/yum/pluginconf.d/versionlock.list
# Added locks on Thu Jul 18 22:29:35 2013
0:xorg-x11-server-Xorg-1.14.1-4.fc19.*
Il y a un embryon de man : man yum-versionlock
Il en reste que tout ca est assez (très ...) mal documenté et un peu brouillon.
De la fedora quoi !

PS : Le post qui m'a permis de resoudre ce probleme.

jeudi, juillet 4 2013

Fedora 19 et Korora 19 - Upgrade report


Le chat étant sorti de sa boite, j'ai mis à jour une fed 18 => 19 en suivant ce tuto.
FC19 -  Schrödinger's cat Cette fois un nouvel (encore un) outil fedora-upgrade est proposé pour faire la mise à jour qui évite la double mise à jour avec fed-up.
En lisant les notes je découvre un programme bien utile "rpmconf" qui permet de mettre à jour les fichiers de configuration systeme qui avaient été modifié par les mise à jour.
Un équivalent de etc-update de gentoo, je suis néanmoins supris de voir des fichiers qui me sont complétement inconnus sortir dans la liste du check et surtout je me demande vraiment pourquoi ce n'est pas intégré à yum ou autre rpm.
Ensuite une fois le système backupé et nettoyé je lance la mise à jour.
C'est parti pour la méga mise à jour :
Install      27 Packages (+98 Dependent packages)
Upgrade    1404 Packages
Remove        2 Packages
Downgrade     3 Packages

30/40 minutes plus tard quelques questions rpmconf, grub-mkconfig ... et reboot.

Je dois avouer que c'est la meilleure upgrade de fedora à ce jour.
Pour Korora fedora-upgrade ne fonctionne pas et j'ai donc procédé via fedup, qui a planté après pas mal de temps à cause des repos virtualbox, j'ai donc mis enable à 0 pour virtualbox.repo et tout s'est bien passé.
Par contre c'est à l'ancienne avec un reboot ou la machine mouline en console pendant 1 heure ...
Pas terrible mais ca fonctionne.

mercredi, mars 20 2013

Test kororaa 18 beta

Après la déception de opensuse, je continue à cherche une distro systemd/rpm sympa.
Fedora est assez peu adaptée pour un desktop car il faut ajouter un tas de dépos pour avoir navigateurs, codec ...
J'aime bien voir le travail d’intégration des distro linux, connaissant fedora je choisis sa dérivée Korora KDE.

L'installeur anaconda a été revu entièrement et suit la simplification maximum que l'on voit depuis quelques années.
Je n'aime pas trop mais le gros probleme réside dans la module de partitionnement.
Pour y accéder il faut déjà sélectionner install boot device à un premier ecran ce qui porte à confusion.
Ensuite c'est le mystère :
kororaa1.png Je m'y suis repris à 3 fois pour arriver à mes fins et encore de facon, ce fut compliqué.
Il y a pas mal de plaintes sur le net concernant cet installeur, mais bon on le fait une seule fois ...
On finit 2 ou 3 parametres au reboot puis on retrouve le bureau décoré à la sauce Korora plutot sympa.
Sous la capot on retrouve une fedora pure jus avec pas mal de customisation.

C'est clairement orienté desktop.
Le client steam, linphone client SIP, client OwnCloud, google earth, google talk, client twitter, client blog, un client multimedia appelé miro qui melange client youtube, rss, torrent, player de même que beaucoup d'applications multimedias et d'extentions FF installées.
Par contre peu de développement personnalisé, on retrouve les horribles clients system-xxx de redhat en gtk.
Voici la liste (conséquente) des repos après l'installation :
[22:38] root@localhost Puppet (master) # yum repolist
Loaded plugins: etckeeper, langpacks, presto, priorities, refresh-packagekit, refresh-
              : updatesd, security, versionlock
24 packages excluded due to repository priority protections
repo id                             repo name                                  status
adobe/x86_64                        Adobe                                            1+1
adobe-32bit                         Adobe - 32bit                                   1+16
fedora/18/x86_64                    Fedora 18 - x86_64                         33,852+16
google-chrome/x86_64                Google Chrome                                      3
google-earth/x86_64                 Google Earth                                       1
google-talkplugin/x86_64            Google Talkplugin                                  1
korora                              Korora 18 - x86_64                               125
rpmfusion-free/18/x86_64            RPM Fusion for Fedora 18 - Free                  469
rpmfusion-free-updates/18/x86_64    RPM Fusion for Fedora 18 - Free - Updates        308
rpmfusion-nonfree/18/x86_64         RPM Fusion for Fedora 18 - Nonfree               214
rpmfusion-nonfree-updates/18/x86_64 RPM Fusion for Fedora 18 - Nonfree - Updat       216
updates/18/x86_64                   Fedora 18 - x86_64 - Updates                12,641+8
virtualbox/18/x86_64                VirtualBox                                         3
J'aime pas trop l'intégration chrome et autres logiciels avec noms/path peu standard mais surtout il manque certains package importants type bumblebee pour une distro desktop c'est dommage.
Les rpm montrent encore leur limitation car à une update quelques jours après l'install yum crache :
Finished Dependency Resolution
Error: Package: kmod-VirtualBox-3.8.3-203.fc18.x86_64-4.2.10-1.fc18.1.x86_64 (rpmfusion-free-updates)
           Requires: kernel-uname-r = 3.8.3-203.fc18.x86_64
           Installed: kernel-3.7.7-201.fc18.x86_64 (@Fedora 18 - x86_64 - Updates/$releasever)
               kernel-uname-r = 3.7.7-201.fc18.x86_64
           Installed: kernel-3.8.3-201.fc18.x86_64 (@updates)
Je sais pas trop où est le micmac mais ca semble un peu foireux de pas fournir les bonnes versions.
Ca semble corrigé quelques jours plus tard.

Au final Korora n'est guère plus qu'une fedora avec des repos externes et un peu de customisation graphique.
Même si le travail est plutôt bien fait, le rendu très propre cela reste très peu novateur.
On est assez vite limité par les repos même si il y en a un grand nombre, c'est des choix de fedora.
On appréciera les video OOTB et les quelques applications multimedia originales et autres customisation qui couvrent certains défauts de fedora.
C'est une jeune distro, pas mal pour ceux qui veulent du redhat, voyons ce que cela va donner avec le temps ...
Enfin pour voir à quoi ressemble l'interface, le site korora.