Un essai de Rosa linux m'avait fait revoir mon opinion sur Mandriva.
Je profite donc de l'arrivée de Mangeia V3 pour voir si le père vaut aussi bien que le fils.

Ayant pris le premier DVD, je me suis retrouvé avec l'installeur en mode console, c'est peu pratique mais finalement l'installation s'est bien déroulée.
Il y a plus d'options que ce que nous donne les distro récentes, le mode de partitionnement est bon et ne fait pas de choses inutiles.
Etant donné que c'est le même que Rosa, j'ai eu très peur !

L'installation est un peu longue affichant 26 minutes d'attentes au dernier "suivant".
Au reboot grub est installé (l’ancêtre version 1 !!!) mais n'a découvert quasiment aucune autre distro de mon PC.

Au reboot je me connecte sur le desktop par défaut plutôt sympa sans être très original.
Le KMenu est celui dit classique qui ressemble au vieux menu KDE3, dommage !
Je cherche ensuite à finaliser l'installation via mes scripts puppet.
Je me retrouve à checher la config de repos, ne trouvant pas de doc qui m'aide à les choisir, j'utilise la configuration graphique qui quand même peu intuitive !
Au moins 30 repositories différents, ca veut dire quoi tout ca ?
mageia2.png
C'est documenté mais tout de même un peu compliqué.
Je bricole ensuite tout ca (urpmi.update et urpmi puppet3) pour installer l'agent qui me permettra de faire ma post install.
Une erreur de ma part me fait desinstaller puppet3 pour installer puppet (2) et je me retrouve bizarrement sans ruby ...
De même en supprimant un driver X11 il me propose de supprimer x11-driver-video, ce que je fais.
Il me propose ensuite de supprimer tous les drivers X11, ceux ci étant orphelins (de x11-driver-video) ...
Autre bug, je me retrouve avec des agents gpg lancés alors que l'utilisateur n'est pas connecté.
[root@localhost Puppet]# ps -fp 7251
UID        PID  PPID  C STIME TTY          TIME CMD
pierre    7251     1  0 20:32 ?        00:00:00 gpg-agent --keep-display --daemon --write-env-file /home/pierre/.gnupg/gpg-agent-info
Quand même le plus gros problème reste la version de grub qui est en version de 1987 ou qque chose comme ca.
C'est un peu scandaleux mais ca se change facilement :
Ca fait bien longtemps que grub est en 1.99 ou 2+.
Impossible à enlever cependant :
[root@localhost Puppet]# urpme grub
La désinstallation du paquetage suivant rendra votre système instable
  basesystem-2-15.mga3.x86_64
Ca évite de se retrouver sans bootloader, il faut donc d'abord installer grub2 et enlever grub.
  • Conclusion
  • Malgré des petits bug vraiment peu pénalisants, la distrib se tient très bien.
    Les packages sont pas trop vieux mais peu mieux faire firefox), peut-etre cependant un gage de stabilité.
    Par contre même si il y a des bonnes idées dans le système de package, la gestion des media est vraiment pénible graphiquement et manuellement pas mieux.
    Ce qui peut être très ennuyeux aussi c'est la gestion des dependances qui me semble un peu douteuse.
    Quelques choix vieillot mais par rédibitoire sont a regretter (grub2, menu KDE classique ...)
    Grâce à son look et le nombre de ses package et la simplicité d'utilisation, on a une distro qui a une vraie personnalité, de plus communautaire avec bonne doc et forum, ce qui ajoute un cachet sympa.
    Une petite distro sympa pour ceux qui aiment sortir des sentiers battus sans mettre trop les mains dans la technique.

PS : Je passe sur le centre de controle mageia car je n'apprécie pas ce genre d'outils mais à noter qu'il y a une interface d'administration.